14/11/2007

Ce n’était plus sa Poste…

 Qu’il y ait des postiers qui ne se reconnaissent plus dans « leur » poste, je puis l’illustrer par un exemple. Un ancien, avec 38 ans et demi de service (!) me disait, il n’y a pas encore si longtemps, qu’il aurait aimé atteindre 40 ans de service. Ses yeux brillaient en le disant. Il a écrit un bouquin sur la commémoration des 75 ans de La Poste dans notre ville, a été décoré pour 25 et 35 ans de service, bref, il respirait La Poste de partout. Chaque fois, il me montrait des articles sur La Poste quand il se passait des événements importants (privatisation partielle, augmentation de l’âge de la pension…). Cela lui faisait de la peine de voir et de lire ce qu’on était occupé à faire de son entreprise.

Entre-temps, sa mère a été admise en clinique et, pour pouvoir lui rendre visite tous les jours, il a demandé à son supérieur (le percepteur) s’il pouvait prendre un mois sur ses congés. Car il lui reste… neuf mois de congés à prendre ! On le lui a refusé ! Il ne pouvait prendre que des congés sans solde ou choisir une autre solution. Il s’est laissé refiler un congé social exceptionnel, avec une petite compensation de 500 euros par mois. La semaine où sa mère a pu rentrer chez elle, il était content comme un enfant et il m’a dit qu’il allait encore prendre un mois de congés pour la soigner. Le jour où sa mère devait quitter la clinique, on lui a appris par téléphone qu’elle était tombée et qu’elle avait plusieurs fractures. Elle allait sans doute encore devoir rester plusieurs semaines en clinique. Trois jours plus tard, sa mère décédait.

Récemment, il y a eu une petite fête du personnel de notre bureau (paraît que c’est bon pour le travail en équipe). Il n’y est pas allé (moi non plus, d’ailleurs). Dans le temps, il aurait poussé tout le monde à venir. « Cela ne m’intéresse plus du tout », m’a-t-il dit. Petite réflexion : si La Poste ne peut plus être sociale avec son personnel, comment pourrait-elle l’être avec ses clients ?

Belgin Ozgunes, Genk dans Solidaire du 07/11/2007

12:19 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.