14/11/2007

Libéralisation de l’énergie ...

La libéraliation du marché de l’énergie est un leurre, elle n’apportera aucun avantage aux petits consommateurs, les seuls bénéficiaires sont les gros clients. C’est un nouveau pas dans la construction de l’Europe... des capitaux. Du temps du marché réglementé, les entreprises du secteur énergie étaient contrôlées de très près par le Comité de contrôle de l’électricité et du gaz (où étaient représentés tous les partenaires sociaux). Ces entreprises ne pouvaient réaliser des bénéfices au-delà d’un taux de rentabilité normal. Tout bénéfice « anormal » était rendu à toute la clientèle par des réductions tarifaires. Aujourd’hui, elles peuvent réaliser tous les bénéfices possibles qui vont directement dans la poche des actionnaires (Suez en l’occurrence en Belgique). De plus, la Belgique a voulu être la première de la classe en la matière (parce que – entre autres choses – certain(s) politicien(s) visai(en)t la présidence de la Commisssion européenne). Aujourd’hui cette classe politique prend conscience de la « connerie » qu’elle a faite et tente de remédier en voulant mettre des conditions à la fusion Suez/Gaz de France. Petits consommateurs d’énergie, ne vous faites pas d’illusions. Soyez très attentifs aux offres alléchantes des nouveaux venus sur le marché... celui qui quitte le vieux chemin pour la nouvelle route sait ce qu’il laisse, mais ne sait pas ce qu’il trouve...

Pol Hervé,
www.solidaire.org du 31/01/2007

13:28 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.