14/11/2007

Sicko en Belgique ...

Mon opération à l’œil droit m’aura coûté 351 euros (après un rembours de 560 euros par la mutuelle, et encore, le chirurgien n’a pas compté de supplément d’honoraires). Mes lunettes, 157 euros, sont non remboursables, parce qu’après l’opération, la mutuelle considère que j’avais une vue « normale » (plus de 8,25 dixièmes à chaque œil). C’est un comble, mille dieux ! Alors que je ne voyais strictement plus rien de l’œil droit, au point que je ne pouvais même plus voir la couleur de ma bière dans son verre…

Et puis, il faut 114 euros de frais d’ophtalmo (trois longues visites avec examens à la clé, dont la moitié m’a été remboursée par la mutuelle). Total : 565 euros de ma poche. Bon, je pouvais les payer, je ne discute pas tellement la chose et, en plus, l’opération – délicate, vu une cicatrice antérieure dans l’œil – a été plus qu’un succès (9,75 dixièmes, maintenant) mais le pauvre chômeur ou pensionné ou invalide ou grabataire, comment il doit faire, lui, pour recouvrer la vue ? Aller brûler un cierge à Lourdes ou caresser le cul de la statue de Bernadette Soubirous (jeune fille qui a vu la vierge à Lourdes, ndlr) en lui demandant qu’elle lui en mette plein la vue ?

Jean-Marie Flémal

dans Solidaire du 31/10/2007

12:32 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.