16/11/2007

Alimentation • N’avalez pas toujours ce que vous buvez...

Quand la recherche scientifique sur les boissons est sponsorisée par les entreprises productrices, les résultats vont dans le sens des actionnaires.Free Van Doorslaer17-01-2007C’est ce qu’écrit une équipe dans la revue spécialisée Plos Medicine. Ils ont comparé les résultats d’études scientifiques qui, soit en tout, soit en partie, soit pas du tout, sont financées par des producteurs de jus de fruits, de boissons rafraîchissantes et de lait.Vous en avez tous dans votre réfrigérateur et les gosses en sont souvent dingues. Mais ces produits sont souvent mis en cause dans les discussions sur les causes de l’obésité, du diabète et de l’état des dents. Et ce n’est pas très chouette pour les fabricants.« Quand la recherche scientifique sur les boissons est complètement sponsorisée par les firmes concernées, la chance que les résultats soient positifs pour les bailleurs de fonds est de 4 à 8 fois plus élevée que si la recherche est indépendante », écrivent les chercheurs.Ces recherches sponsorisées sont très fréquentes. On devine quelles en sont les conséquences pour toute la population des consommateurs. Les diététiciens professionnels donnent-ils des consultations sur base de ces résultats remaniés et donc faussés ? Et c’est très souvent que la pub pour ces boissons fait état de résultats « scientifiques ». (De Standaard, 11 janvier 2007)

21:08 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.