24/11/2007

Ne vous fiez pas trop vite à Electrabel ...

Dans le calcul de notre facture annuelle de livraison de gaz, Electrabel a commis quelques grossières erreurs. Brusquement, il s’avérait que la facture était d’un millier d’euros plus lourde que l’année précédente, alors que nous avons consommé moins de gaz. Et les acomptes qu’Electrabel nous proposait de payer pour la prochaine période étaient sans façon portés à 3 172 euros pour trois mois. L’an dernier, ils étaient à... 272 euros.

Nous avons une domiciliation pour nos factures de gaz. Une domiciliation repose sur la confiance. Ça part du principe qu’on peut faire confiance les yeux fermés à Electrabel : ils ne font pas d’erreurs dans leurs factures. Je l’aurais encore fait cette fois, s’il n’y avait eu le fait que ma voisine m’a montré sa facture, parce qu’elle n’en revenait pas de sa facture annuelle. Electrabel lui avait joué le même tour qu’à moi…

Le plus grave, c’est que, dans notre cas, il a fallu six semaines avant que l’erreur soit reconnue et rectifiée. Après quelques coups de fil, ils voulaient bien rectifier les acomptes absurdement élevés, mais, pour l’erreur sur le solde de la facture de l’an dernier, ç’a été une autre paire de manches. Et, finalement, quand ils ont admis leur erreur, ils ont proposé de déduire les 1 000 euros de la prochaine facture annuelle ! Imaginez que le contraire se soit produit, Electrabel accepterait-il d’attendre son argent durant toute une année ? Ce n’est qu’après une quinzaine de coups de fil et une énorme perte de temps, puis après avoir menacé de livrer l’affaire en pâture à la presse que l’erreur a été tout de suite rectifiée. Tout ça pour dire qu’il ne faut pas faire confiance trop vite à Electrabel.

MG, Geel

dans Solidaire du 15/08/2007

21:14 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.