28/11/2007

La Louvière • Les comptes de Médecine pour le peuple bloqués ? ...

Le juge des saisies a donné gain de cause à l’Ordre des médecins et condamné le centre louviérois de Médecine pour le peuple. Les patients mobilisent.

Marco Van Hees
24-01-2007

Une cinquantaine de patients se sont mobilisés pour la conférence de presse publique de Médecine pour le peuple – La Louvière. (Photo Solidaire, Christel Marot)

- Cliquez sur la photo pour l'agrandir -


Cela pourrait être un dangereux précédent. Ce 18 janvier, le juge des saisies a condamné la maison médicale qui pratique la médecine gratuite à La Louvière. Ce jugement fait suite à celui rendu par le juge de paix en 2004, qui avait condamné le Dr Jan Keijzer à payer ses cotisations à l’Ordre des médecins. Mais le praticien de Médecine pour le peuple a toujours refusé de cotiser à cette institution qui défend la médecine du fric.

Du coup, l’Ordre a introduit une action auprès du juge des saisies pour obliger l’asbl Médecine pour le peuple à saisir le salaire de son salarié, Jan Keijzer. Le juge vient de lui donner raison. Conséquence de ce jugement : « L’Ordre peut désormais utiliser tous les pouvoirs que lui donne le code judiciaire pour faire payer l’asbl à la place de son médecin, explique l’avocate de ce dernier, Marianne Pétré. Il peut faire saisir les meubles du centre ou bloquer son compte. »

Le Dr Keijzer rappelle que dans l’histoire de Médecine pour le peuple, le seul jugement similaire est celui qui avait touché le centre de Zelzate, en 1983. « Mais dans les faits, il n’a pas été suivi par une saisie. Mieux : en 1985, le juge des saisies a refusé de condamner Médecine pour le peuple de Hoboken, estimant que le fond de l’affaire était un conflit politique, non une question d’argent. Suite à cela, l’Ordre n’avait plus jamais attaqué l’asbl devant le juge des saisies. Assiste-t-on à un retournement dans la stratégie de l’Ordre ? »

Une saisie de mobilier médical ou un blocage des comptes bancaires mettrait en péril les activités du centre médical. Or, il est le seul à pratiquer la médecine gratuite dans cette ville socialement sinistrée. C’est pourquoi une cinquantaine de patients se sont mobilisés lors de la conférence de presse publique organisée ce 19 janvier. Ils ont mis en place une pyramide téléphonique pour ameuter un maximum de gens si un huissier se pointe. Ils prévoient aussi de mener des actions de protestation. Justement, Saskia Deceuninck, un autre médecin du centre louviérois, doit comparaître devant le juge de paix ce 24 janvier. Elle aussi pour non-paiement de ses cotisations. Médecine pour le peuple y organise donc un rassemblement pour contre-attaquer dans les deux affaires en même temps.

 

Mercredi 24 janvier, 9 h : rassemblement devant la justice de paix, rue des Carrelages 16, La Louvière. Infos : Médecine pour le peuple, 064 21 74 50.

12:12 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.