03/12/2007

Libéralisation de l’énergie : le citoyen sera-t-il encore le cochon payeur ?

Depuis la libéralisation de l’électricité et du gaz, une chose est sûre : les factures vont augmenter. Jusqu’où ira-t-on ? demande la section locale du PTB de Herstal.

Jean-Marie Fretz
07-02-2007

Il y a 10 ans maintenant que les ministres européens (entre autres PS) ont voté la libéralisation du gaz et de l’électricité, mais aussi de la poste et du chemin de fer. Et cela suite à une demande de la Table ronde des industriels1 qui ne voulait plus du service public car il y avait pour eux de l’argent à prendre.

 

Depuis le 1er janvier de cette année, la libéralisation du gaz et de l’électricité est un fait en Wallonie. Cela a déjà amené quelques petits problèmes.

En effet, les usagers s’aperçoivent que leurs domiciliations vers les anciennes intercommunales ALG et ALE en région liégeoise ont été changées sans leur consentement en domiciliations vers la SPE (changement d’intitulé et de no de compte). Souvent des clients de la banque Dexia. De quel droit les institutions bancaires font-elles cela ?

Et la majorité des citoyens laissent faire. De peur peut-être de tomber sans électricité ?

De plus, élections obligent, les tarifs n’ont été connus qu’à la mi-septembre 2006. Il faudra sûrement attendre la mi-mai pour que les élus locaux commencent à informer leurs administrés sur la libéralisation de l’énergie en général et peut-être aussi sur celle de la poste et celle du chemin de fer.

Puisqu’ils le savaient depuis 10 ans, pourquoi ont-ils attendu si longtemps pour mettre en place ce processus ? Simplement parce qu’ils se sont aperçus qu’ils avaient fait une bourde et, élections obligent, le plus tard était le mieux !

Le ministre Antoine s’aperçoit (mais un peu tard) que le prix de l’éclairage des autoroutes va fortement augmenter. Par une idée lumineuse, il souhaite ajouter une taxe en plus au cochon de payeur que nous sommes. Celle-ci devrait être de 10 à 15 ¤ par ménage.

Les communes aussi voient leur budget chauffage et éclairage exploser avec des hausses de ± 15 % pour les bâtiments publics et de ± 40 à 70 % pour l’éclairage public. Ici aussi nous allons sûrement avoir une taxe supplémentaire. Quelles seront les conséquences pour les minimexés, les sans-emploi et les pensionnés qui n’arrivent déjà presque plus à nouer les deux bouts ?

Alors qu’il suffirait de recréer une société publique d’achat, ce qui est pour nous la seule alternative acceptable. Les élus du PTB ne manqueront pas de se battre contre toute nouvelle taxe.

Il est heureux que le PTB en ait fait son cheval de bataille pour les élections communales, notamment à Herstal, et ait ensuite organisé des séances d’information, puisque l’administration communale n’a encore rien fait jusqu’à ce jour.

Allons, messieurs du PS, prenez vos responsabilités pour une fois et assumez votre bourde. Vous vous êtes laissés berner par les grands industriels, demandez-leur de financer le surcoût ou alors faites marche arrière.

L’électricité, le gaz et le mazout de chauffage ne sont pas des produits de luxe, mais de première nécessité. Commencez déjà par adapter le taux de TVA (de 21 à 6 %) et ensuite faites que ces produits soient gérés par l’état et pas par le privé.

Pour une fois, faites que le « S » de PS devienne le « S » de social au véritable sens du terme, comme vous prétendez l’être, et pas le « S » de scandaleux ou sombre comme c’est souvent le cas ces derniers temps suite à votre politique anti-sociale, voire frauduleuse dans certains cas.

Cette libéralisation va nous coûter un peu plus de 10 % de plus que nos anciennes factures. Mais ce n’est pas grave, puisque l’on gagne si bien sa vie dans notre beau pays ! Enfin, vous, peut-être, messieurs les politiciens !

1 Lobby qui regroupe les grandes multinationales européennes

* Jean-Marie Fretz est responsable des permanences « gaz et électricité » du PTB à Herstal. Pour plus d’information : 04/248 85 87

> Herstal • Le conseil communal débute à la lueur d’une bougie...

20:53 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.