05/12/2007

Genk – Deurne: Deux élus PTB+ exigent des mesures contre les particules fines ...

Harrie Dewitte est nouvel élu PTB+ à Genk, Dirk Van Duppen à Deurne. Tous deux exigent des mesures contre les concentrations de particules fines dans leur commune.

Free Van Doorslaer
14-02-2007

Harrie Dewitte avec, à l’arrière-plan, l’aciérie ALZ qui a déjà pris des mesures contre la pollution atmosphérique. Mais toujours rien quant aux mesures à prendre pour nettoyer régulièrement les endroits pollués, mesures qu’Harrie Dewitte avait déjà proposées l’an dernier devant le conseil communal. (Photo Solidaire, Peter Vanloffelt)

- Cliquez sur la photo pour l'agrandir -


La semaine dernière, à Genk, on a rendu publics les résultats des mesures des concentrations de chrome et de nickel dans l’atmosphère de Genk-Sud. Le médecin du PTB, Harrie Dewitte, s’était déjà lancé l’an dernier dans la bagarre pour un assainissement de l’air dans le quartier de Sledderlo et environs. En apprenant les nouveaux résultats, la semaine dernière, il a qualifié la situation d’angoissante. « Il y a vingt fois trop de nickel et quatorze fois trop de chrome dans l’air », a-t-il déclaré. L’école de quartier De Sleutel (la clé), fréquentée par 300 élèves, est particulièrement touchée. Les risques pour les enfants sont deux fois plus élevés que pour les adultes. En même temps, Harrie Dewitte a demandé qu’on mesure aussi les concentrations en particules fines à proximité de l’école.

En réaction à l’enquête sur la santé menée par Médecine pour le Peuple et qui a révélé qu’un enfant sur deux de moins de deux ans prenait déjà des médicaments contre l’asthme, la Société flamande de l’environnement a placé six points de mesure supplémentaires à Genk. Et l’entreprise ALZ – source de la pollution – a commencé à couvrir ses décharges de scories métalliques. ALZ a dressé une liste de 35 interventions qui doivent être réalisées pour 2008. Le député Frank Smeets a confirmé que l’enquête requise parmi la population débuterait effectivement elle aussi d’ici quelques mois.

L’an dernier déjà, Harrie Dewitte avait proposé des mesures directes pour assainir les endroits pollués régulièrement fréquentés par les enfants. On attend toujours. Il s’agit surtout du nettoyage hebdomadaire, à l’aide d’arroseuses, des endroits où jouent les enfants ainsi que des rues du quartier. C’est pourquoi Harrie Dewitte a rédigé un rapport très ferme sur la sous-estimation des risques pour la santé, dans lequel il propose des mesures concrètes et pratiques, mesures qu’il compte défendre au prochain conseil communal ce mercredi 15 février.

Un point de mesure de plus demandé à Deurne-Nord

Le Dr Van Duppen désire que la Société flamande de l’environnement installe également un point de mesure à Deurne-Nord afin de repérer les quantités de fines particules. Les valeurs atteintes à Luchtbal, Borgerhout et Hoboken se situent déjà au-dessus des normes européennes. Un point de mesure en plus à Deurne-Nord, par où passe à peu près tout le trafic des poids lourds de et vers le port d’Anvers, est urgent et indispensable. Car le carrefour, situé juste à côté du Sportpaleis, est bordé de quartiers habités. « De plus en plus d’études montrent que les fines particules, en provenance entre autres du trafic routier, accroissent les risques de maladies cardio-vasculaires. Dans les zones intra-urbaines, les risques de décès ne sont pas moindres que ceux d’un fumeur », déclare Dirk Van Duppen.

12:04 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.