20/12/2007

Il y a de l’argent pour augmenter les salaires ...

Banque nationale :: Les entrepises nagent dans les bénéfices

Les patrons ont reçu de bons bulletins pour leurs actionnaires. De l’argent existe donc pour des hausses de salaires.

David Pestieau
19-12-2007

Selon le rapport de la Banque nationale de ce 13 décembre comme le top-30 000 du mensuel financier Trends-Tendances, nos grandes entreprises nagent dans les bénéfices.

 

Le profit des entreprises non financières a quintuplé entre 1993 et 2006. (Source : Banque Nationale).

- Cliquez sur la photo pour l'agrandir -


Quelques données chocs :

Bénéfices doublés en 4 ans. « Le résultat net d’exploitation de toutes les entreprises de Belgique a enregistré une nouvelle et considérable augmentation (+9,2%). Ainsi, celui-ci a presque doublé en quatre ans. »

« Les sociétés belges ont atteint un niveau de rentabilité qui n’avait plus été observé depuis près de 20 ans. » (Communiqué de la Banque nationale, 13 décembre 2007)

44,7 milliards. Les 30 000 plus grandes entreprises non financières ont réalisé un bénéfice de 44,7 milliards d’euros, une hausse de 12,7% (6 fois plus que l’augmentation de votre salaire).

Les banques doublent leur mise en un an. La finance croule sous l’argent. Les banques voient leurs bénéfices passés de 4,6 milliards à 8 milliards d’euros. Les holdings de 15,5 milliards à 22,5 milliards.

Moins d’impôts pour les entreprises. « La progression des recettes provenant de l’impôt des sociétés s’est ralentie en 2006 », écrit la Banque nationale. En cause : la réforme fiscale de 2003 et l’introduction de la déduction des intérêts notionnels en 2006.

Et les salaires ? La Banque nationale appelle à un blocage des salaires car les salaires augmenteraient sur deux ans de 5,8% au lieu des 5% prévus ! Ils sont gonflés nos banquiers. Surtout que le patron de Carrefour-Belgique annonce ce jeudi que les augmentations de prix l’an prochain seront deux fois plus élevées que cette année (De Morgen, 12 décembre).

Ce sont les prix qui doivent être bloqués et les salaires qui doivent être augmentés. Ce sont les impôts des travailleurs qui doivent baisser et ceux des fortunés qui doivent

20:10 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.