22/03/2011

Un des plus graves danger pour la population civile mondiale: LE CAPITALISME nucléaire...

 
Un des plus graves danger pour la population civile mondiale: LE CAPITALISME nucléaire...
 
 
Après les accidents des Usa, de Tchernobyl et celui actuel du Japon, il saute maintenant aux yeux et aux oreilles de tous qu’ à part les dangers de guerre, la faim, les maladies, le NUCLEAIRE est devenu le principal danger.
Il saute également aux yeux que la sécurité 100 pourcents n’existe dans un aucun domaine, indépendamment de la croyance répandue, après Tchernobyl, que la fameuse “technologie” occidentale serait supérieure à la technologie soviétique...
Il est également clair qu’il n’ existe pratiquement aucune mesure sérieuse prise pour aider les populations en cas d’accident majeur.
 
On nous propose quoi ?
-Prenez des comprimés d’iode
-Enfermez-vous chez vous et attendez les instructions des autorités de la part de la radio et de la télévision  
-Si les choses tournent au plus mal, EVACUEZ, abandonnez votre maison, tous vos biens au plus vite, fuyez le plus loin possible !
 
Mais évacuez où, avec quelle aide, où se trouvent les possibilités financières et autres pour reloger des centaines de milliers, voire des millions, de gens peut être d’ores et déjà contaminés ??? Et comment satisfaire les besoins journaliers, surmonter la panique généralisée.
 
Il est clair aussi que pour les pompiers, les électriciens, les techniciens, les aviateurs, conducteurs d’hélicos, sauveteurs, personnel médical, restés sur place avec un immense courage, les jours sont comptés pour la plupart.
 
Tout cela n’ est guère sérieux, mais le danger, lui, est bien réel. Dans ce domaine, comme dans tous les autres, on nous endort .
 
A propos du Japon, un nuage vient d’ atteindre la France. Sans danger évidemment, sauf pour votre thyroïde qui se révèlera peut être 10 ans plus tard: UN CANCER !
 
RoRo
 

13:00 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

20/03/2011

Dernier ultimatum à KADHAFI :

KADHAFI: le Monde “libre” et “démocratique” t’ avertit: casse-toi, pauv’ con !
 
Signé: De Crem
Ministre belge de la “Défense” internationale,
Ministre en expédition des Affaires courantes d’ Obama-Cameron-Sarko,
Chargé de cours “humanitaires” auprès de l’Otan, de l’ Euro-dictature et du Conseil de sécurité de l’Onu !



Antivirus avast!: message Sortant sain.

Base de donnees virale (VPS) : 110320-0, 20/03/2011
Analyse le : 20/03/2011 15:49:06
avast! - copyright (c) 1988-2011 ALWIL Software.


15:50 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

16/03/2011

gsg Moldavie: la moitié des habitants sont nostalgiques de l'URSS (sondage) RIA NOVOSTI

 
 
From: nicolas
Sent: Tuesday, March 15, 2011 8:32 PM
To:
Subject: [romain : paix_socialisme_communisme] Moldavie: la moitié des habitants sont nostalgiques de l'URSS (sondage) RIA NOVOSTI
 

Moldavie: la moitié des habitants sont nostalgiques de l'URSS (sondage)

Dossier: 20 ans sans l'URSS

Moldavie: la
          moitié des habitants sont nostalgiques de l'URSS
16:39 18/02/2011
CHISINAU, 18 février - RIA Novosti

Près de la moitié des citoyens moldaves regrettent la chute de l'Union Soviétique en 1991, a déclaré vendredi à RIA Novosti le directeur de l'Institut des politiques publiques de Chisinau, Arcadie Barbarosie, citant les résultats d'un sondage d'opinion.

A la question de savoir "Regrettez-vous la chute de l'Union Soviétique?", près de 49% des sondés ont répondu par l'affirmative. Environ 52% estiment que la dislocation de l'URSS a exercé un effet négatif sur le développement de la Moldavie.

Près de 44% des personnes interrogées voteraient pour le rétablissement de l'URSS si un référendum sur cette question était organisé de nos jours et un peu plus de 20% voteraient contre. Plus de 50% des sondés sont persuadés que l'ordre public était beaucoup mieux assuré en URSS que dans la Moldavie d'aujourd'hui.

M. Barbarosie a fait remarquer que ces résultats avaient été obtenus au terme d'un sondage effectué 20 ans après la chute de l'Union soviétique. La génération qui a grandi durant cette période ne connaît l'URSS que d'après des livres et des films.

Le sondage a été effectué auprès d'un échantillon de 1104 personnes âgées de 18 ans et plus et résidant dans toutes les régions de la Moldavie, à l'exception de la Transnistrie. La marge d'erreur statistique ne dépasse pas 3%.

21:18 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |