05/12/2013

J' expédie cela à RTL-TVI (place Royale) et à la RTB-F (C' est d u Belge) ...

J' expédie cela à RTL-TVI (place Royale) et à la RTB-F (C' est du Belge) ...
 

Philippe, président d’honneur d’une société qui a investi dans les paradis fiscaux

 
(c) BELGA
Déjà une casserole dans le CV du futur souverain...

On a dit du futur roi Philippe qu’il était sans doute l’un des princes héritiers les mieux préparés pour occuper la fonction royale. D’ailleurs, sur le site du palais, la lecture du CV du prince donnerait le vertige à n’importe qui. Cela, c'était pour le discours officiel... Mais dans n’importe quel CV, il peut y avoir quelques casseroles, légitimes ou non. On l’a dit et répété ces derniers jours, l’intérêt important que le prince a consacré ces vingt dernières années aux missions économiques. Certains n’hésitent pas non plus à critiquer cet intérêt trop marqué du futur souverain pour ce monde des affaires qu'il affectionne tout particulièrement.
Ainsi, depuis 2003, et jusqu’à ce jour, Philippe est président d’honneur de la société BIO, une Société belge d’investissement pour les pays en développement. Mais, BIO, c’est 150 millions d’euros de fonds publics qui ont été discrètement investis ces dix dernières années dans des paradis fiscaux par cette société dont l’Etat belge est actionnaire à 84 %. Bien évidemment, il s’agit d’un titre honorifique, et le nom du prince ne figure plus dans les rapports annuels de la société depuis 2010. Chez BIO, on ne sait toujours pas si Philippe pourra rester président, mais on l’espère pour l’avenir de la société. Néanmoins, cette mention dans le CV du prince d’une société qui a investi des millions d’euros de fonds publics dans les paradis fiscaux, alors que la population est appelée à se serrer la ceinture, c’est une belle casserole dans ce CV presque parfait… 

Pierre Jassogne
 
La suite de notre dossier dans Marianne...

21:30 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.