24/11/2007

Pour le budget et les dépenses de guerre, ils ont toujours du fric ... Pas besoin d' organiser des collectes ...

Un engin de guerre ultramoderne pour la Belgique

Elbit Systems Ltd (Israël) a conclu avec l’armée belge un accord portant sur la livraison de matériel high tech destinés à « nos » blindés. Coût : 44,8 millions d’euros. Depuis des lustres, le mouvement pour la paix réclame la cessation de tout commerce d’armes dans les deux sens avec Israël. Mais, manifestement, l’armée belge apprécie l’engin de guerre ultramoderne produit par l’industrie militaire israélienne pour, dixit Elbit Systems Ltd, « notre connaissance du champ de bataille moderne ». Telle que l’applique Israël dans les territoires palestiniens occupés, sans doute ? (www.ynetnews.com]

dans Solidaire du 16+/01/2007

21:26 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Ne vous fiez pas trop vite à Electrabel ...

Dans le calcul de notre facture annuelle de livraison de gaz, Electrabel a commis quelques grossières erreurs. Brusquement, il s’avérait que la facture était d’un millier d’euros plus lourde que l’année précédente, alors que nous avons consommé moins de gaz. Et les acomptes qu’Electrabel nous proposait de payer pour la prochaine période étaient sans façon portés à 3 172 euros pour trois mois. L’an dernier, ils étaient à... 272 euros.

Nous avons une domiciliation pour nos factures de gaz. Une domiciliation repose sur la confiance. Ça part du principe qu’on peut faire confiance les yeux fermés à Electrabel : ils ne font pas d’erreurs dans leurs factures. Je l’aurais encore fait cette fois, s’il n’y avait eu le fait que ma voisine m’a montré sa facture, parce qu’elle n’en revenait pas de sa facture annuelle. Electrabel lui avait joué le même tour qu’à moi…

Le plus grave, c’est que, dans notre cas, il a fallu six semaines avant que l’erreur soit reconnue et rectifiée. Après quelques coups de fil, ils voulaient bien rectifier les acomptes absurdement élevés, mais, pour l’erreur sur le solde de la facture de l’an dernier, ç’a été une autre paire de manches. Et, finalement, quand ils ont admis leur erreur, ils ont proposé de déduire les 1 000 euros de la prochaine facture annuelle ! Imaginez que le contraire se soit produit, Electrabel accepterait-il d’attendre son argent durant toute une année ? Ce n’est qu’après une quinzaine de coups de fil et une énorme perte de temps, puis après avoir menacé de livrer l’affaire en pâture à la presse que l’erreur a été tout de suite rectifiée. Tout ça pour dire qu’il ne faut pas faire confiance trop vite à Electrabel.

MG, Geel

dans Solidaire du 15/08/2007

21:14 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

23/11/2007

Enseignement pour adultes • Un euro l’heure de cours

Le ministre Vandenbroucke veut augmenter le droit d’inscription dans l’enseignement pour adultes. Les réactions ne se sont pas fait attendre.

Gaston Van Dyck
17-01-2007

Il en coûtera 380 euros au lieu de 10 pour apprendre le néerlandais. Protestation chez le ministre Vandenbroucke. (Photo Solidaire, Martine Raeymaekers)

- Cliquez sur la photo pour l'agrandir -


Une augmentation scandaleuse, indigne d’un socialiste, déclare le Sité, le centre d’enseignement pour adultes d’Anvers. Les élèves qui jusqu’à présent ne payent que 10 euros de frais administratifs pour suivre des cours de néerlandais devront, à partir de septembre prochain, en débourser 130 par semestre. Pour les élèves du cycle long (180 heures par semestre) en paieront 190 ; soit 380 euros par an ! Ce sont encore les moins favorisés (sans-papiers, étudiants, femmes au foyer, etc.) qui seront les plus touchés par cette mesure.

Du côté des enseignants, la grogne concerne les cycles d’intégration. Le gouvernement entend impliquer plus les écoles pour adultes dans sa politique d’immigration au niveau de l’intégration des étrangers moyennant contrats et sanctions. Les écoles se voient ainsi contraintes de remettre des listes de présence aux CPAS, aux bureaux d’accueil, etc.

Les professeurs du Sité ont rejeté ce système. Ils considèrent leur rôle avant tout comme pédagogique et refusent de devenir les exécutants involontaires de mesures politiques qui ne sont pas directement liées à leur fonction.

VDB, une boîte vide

Elèves et professeurs ont rendu visite à Vandenbroucke. Ils lui ont apporté deux cadeaux symboliques : une boîte vide symbolisant la promesse, toute aussi vide, d’augmenter les moyens. La délégation a également remis au ministre 1 000 lettres d’élèves protestant contre l’augmentation du prix de leur cours de néerlandais. L’acteur Dirk Tuypens a fait la lecture d’une quinzaine d’entre elles.

22:22 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |