15/11/2007

Chômeurs

Tous ces chômeurs seront au C.P.A.S, une fois exclus… Ça fera baisser les chiffres du chômage, mais augmenter le taux de la petite criminalité puisque tout le monde sait qu’il n’y a pas 200 000 emplois vacants en Belgique malgré les promesses faites par certains irresponsables politiques… Je conseille donc à ceux qui sont touchés par cette loi immorale de bien réfléchir à leur vote aux prochaines élections puisque c’est la seule chose qu’il vous restera encore.

Raymond

 

Je suis honteuse de voir avec quelle indifférence on ôte le pain de la bouche de pauvres gens qui ne trouvent pas de moyens pour s’en sortir. Et à présent, on leur coupe même le gîte et le couvert. Comment trouver encore de l’espoir dans ce genre de méthode qui fait de l’abattage de personnes ? Il y a déjà tellement de gens qui dorment dans la rue et qui vont manger aux restos du cœur de Charleroi, la liste va encore s’agrandir malheureusement... Merci à Coluche au passage, d’avoir vu si tôt vers quoi notre société se dirigeait. On va se retrouver comme il y a un siècle, il y aura « les très riches et les très pauvres », plus aucune passerelle intermédiaire. La précarité pend au nez de tous, alors ce débat nous concerne tous. Il faut montrer notre désapprobation à nos dirigeants afin qu’ils comprennent que nous avons voté pour eux pour qu’ils trouvent des solutions aux problèmes du chômage et non pas pour nous jeter tous à la rue afin de faire baisser les chiffres des statistiques. Cela touche trop de personnes autour de nous, nous ne pouvons pas rester indifférents à cette misère qui s’amorce lentement.

Marie-France

dans Solidaire du 28/03/2007

11:19 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

14/11/2007

Contre le chômage, pas contre les chômeurs ...

Je suis assez révoltée par le procédé (de chasse aux chômeurs) et je suis tout à fait d’accord pour lutter contre le chômage et pas contre les chômeurs. C’est de la chasse aux sorcières, du n’importe quoi, n’importe comment. Les conséquences seront graves à long terme. Je suis chômeuse, mère célibataire, 1e contrat Onem et en plus un contrôleur social des allocations familiales va passer chez moi « pour que je lui montre ma carte d’identité ». Jusqu’où vont-ils aller? Ce plein pouvoir est dangereux et arbitraire. Encore une fois, on évite les vraies solutions et on déplace le « mal ». Chômeuse ou pas, il faut oser dire basta ! Merci et bravo pour votre revue !

Natacha, Bruxelles

dans Solidaire du 21/03/2007

19:08 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Réponse à Monsieur D. Olivier qui s’interroge sur le prix plus élevé de l’électricité en province du Luxembourg...

Mr Olivier,

Depuis la libéralisation, les producteurs appliquent le coût réel du transport de l’électricité au consommateur et non plus à la communauté comme c’était le cas auparavant. Donc plus la population est dense au km2 moins cher sera le transport.

La libéralisation a aussi eu pour effet que, dorénavant, les communes et la région wallonne ne bénéficient plus du tarif préférentiel pour l’éclairage public ce qui fait exploser les budgets énergie des administrations. La solution à ces problèmes c’est une centrale d’achat intercommunale comme le PTB le demande. D’ailleurs le bourgmestre de Marche-en-Famenne, Mr Bouchat, le réclame avec d’autres entités du Luxembourg mais ajoute que le Fédéral doit également imposer un prix maximum aux fournisseurs.

Voilà Monsieur Olivier, j’espère que cette petite explication vous satisfera et encore désolé pour le retard.

Bien à vous,

Jean-Marie FRETZ,
responsable permanence énergie à Herstal.

dans Solidaire du 20/03/2007

19:06 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |