30/01/2009

26/01/2009: Servir les gens ou les actionnaires privés ? Solidaire 19/01/2009 ...

Belgique: Servir les gens ou les actionnaires privés ? Solidaire 19/01/2009
 

 

Note de RoRo: c' est tout cela le libéralisme, la libre entreprise, la libre concurrence, voulus et imposés par l'  Eurodictature capitaliste, au service des multinationales et transcontinentales ... Aujourd'hui, il faut avoir le cœur bien accroché pour croire encore à "l'idée européenne" et à sa "construction". Les capitalistes, les banquiers, les patrons, la droite et l' extrême-droite y mènent le jeu en compagnie de la gauche-carpette complètement intégrée.

 

La Poste :: Le gouvernement ouvre le marché à la concurrence

Juste avant de démissionner, le gouvernement Leterme a décidé d’une loi postale qui introduit la concurrence dans la distribution du courrier. Un projet qui doit encore être soumis au Parlement.

Edith Janssen

L’arrivée de concurrents privés sur le marché de la distribution du courrier ne sera pas un avantage pour les usagers, disent les postiers. La qualité du service va diminuer et les prix vont augmenter (Photo La Poste)

D’après le projet gouvernemental, les nouveaux concurrents (privés) auront des facilités pour s’installer sur le marché postal, à partir de 2011. Alors que La Poste est chargée du service universel - la distribution du courrier 5 jours par semaine sur l’ensemble du territoire - les concurrents privés reçoivent 5 ans avant d’être obligés de distribuer sur 80% du territoire. Et ils reçoivent 2 ans avant d’avoir l’obligation de distribuer 2 jours par semaine. Cela signifie qu’ils pourront profiter des segments de marché les plus rentables (les grandes villes et les zones denses) et concentrer leur distribution sur un jour par semaine. De plus, même s’ils sont obligés de travailler pour la plus grande partie avec du personnel salarié, « cela ne dit rien sur leurs conditions de travail. Voyez l’exemple de Carrefour, où le personnel dans un des magasins devait gagner jusqu’à 30 % de moins qu’ailleurs », a dit Jef De Doncker du syndicat ACOD (CGSP).

La Poste resterait donc avec les morceaux les moins rentables du marché, puisqu’elle est obligée de couvrir tout le territoire, cinq jours par semaine .

Une telle loi mettrait La Poste gravement en difficulté. En effet, tant qu’existe le monopole public, le financement du service universel est assuré. Mais si des usagers confient leur courrier à d’autres opérateurs, La Poste n’aura plus assez d’argent pour assurer tout le service obligatoire.

Mais tout n’est pas encore joué. Le projet de loi doit être soumis et discuté au parlement en février. Il est encore possible de mettre la pression pour obtenir d’autres conditions (voir encadré). N’empêche que Johnny Thijs, patron de La Poste s’y est immédiatement conformé et qu’il met la pression sur le personnel: « Maintenant que nous sommes fixés, il est urgent de poursuivre les modernisations pour se préparer. Sinon les bénéfices de La Poste  vont fondre comme neige au soleil. ». Mais si on prévoit que les bénéfices vont fondre comme neige au soleil, alors pourquoi, en bon père de famille, la direction n’a-t-elle pas gardé ces bénéfices en réserve financière ? Pourquoi les avoir distribués aux actionnaires privés et avoir accordé une augmentation de 14 % aux membres du Comité de Direction ? Début 2008, La Poste a distribué 60,8 millions d’euros de dividendes aux actionnaires, soit 43 % de plus qu’en 2007. La moitié (30,4 millions d’euros) est allée aux actionnaires privés, CVC et Poste Danoise, ce qui représente 10 % de rendement sur le capital qu’ils ont investi (300 millions d’euros). Alors que les postiers réalisent un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros.

5 000 pertes d’emploi

Mais aux postiers on dit qu’il faut se serrer la ceinture et accepter des pertes d’emploi pour assurer l’avenir de La Poste. La note du gouvernement parle de passer de 32  000 actuellement à 27  000 en 2012. L’acheminement du courrier (le « transport ») pourra être sous-traité à des indépendants. Actuellement, le secteur « transport » de La Poste emploie des centaines de chauffeurs à temps plein. Que deviendront-ils si La Poste vient à sous-traiter ce travail ?

Les travailleurs dans le privé sont confrontés depuis 100 ans au chantage de la concurrence : si vous n’acceptez pas tel sacrifice, nous ferons faillite face à la concurrence. L’ouverture du marché postal en 2011 sert de prétexte pour imposer des sacrifices sans limites. Mais à l’heure où des voix se lèvent pour créer des emplois pour la relance, ce n’est vraiment pas le moment de supprimer des milliers d’emplois publics. Il s’agit de l’avenir des jeunes et de tous ceux qui ont une famille à nourrir ! Le plan de relance du gouvernement parle de « garantir l’emploi » pour aider à relancer l’économie. Eh bien, que l’Etat montre le bon exemple à La Poste, où il est toujours actionnaire majoritaire.

_,_.___
 
.


__,_._,___

19:38 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : romain, courcelles, belgique, histoire, poste, capitalisme, euro-dictature, europe, gouvernement | |  Facebook | |  Imprimer | | |

20/12/2008

19/12/2008: BELGIQUE: impôts: taxes sur véhicules

BELGIQUE: impôts: taxes sur véhicules
 
Nos gouvernants "démocrates" doivent avoir cruellement besoin d' argent ...
 
Ils vous trouvent des milliards d' euros en une seule nuit pour voler au secours des banquiers.
Et ils veulent récupérer cet argent public, de tous, sous le règne de Reynders et consorts, au-moins aussi vite de la part des contribuables.
Chaque année à la même époque, je reçois la taxe de circulation à payer pour ma voiture...
En 2007, sur l' avertissement-extrait des Contributions, il était encore indiqué "à payer avant le: ..."
On nous laissait un rabiot
 
(1. temps supplémentaire de service actif effectué au régiment pour sanctionner une faute grave (familier)
il a fait un mois de rabiot!)
 
de 2-3 semaines pour payer. Sans doute pour nous laisser le temps de trouver le fric nécessaire (???)
 
Fini cela également: la mention du jour en 2008 dit "A payer: immédiatement"... !
Au dos de l' avertissement-extrait des Contributions, un paragraphe supplémentaire a même été ajouté sous la rubrique "Date extrême de paiement"...
Je ne sait pas si beaucoup de redevables ont remarqué cette nouvelle astuce pour nous faire ... cracher plus vite (???) et sans délai (Sans quoi, nous risquons toujours la fameuse amende "administrative" de 50 euros, plus bien sûr des intérêts de retard, et évidemment de gros frais de huissier et ennuis de "Justice" pour finir sans doute par un séjour à Jamioulx, voire la saisie de nos biens, à n'en plus finir ... ) 
 
La fameuse "démocratie" capitaliste est décidément bien construite, bien bâtie ... !
 
Vous connaissez sans doute aussi la différence entre "dictature" et "démocratie" capitaliste (???)
 
En dictature, c' est: "Ferme ta gueule" !
En "démocratie", c' est "Cause toujours" !
 
RoRo

12:26 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, romain, histoire, belgique, silence, presses, finances, contributions, impots, taxes | |  Facebook | |  Imprimer | | |

16/11/2008

16/11/208: Quelques réflexions personnelles...

Quelques réflexions personnelles:
 
C'est la récession économique mondiale, les Ami(e)s, qui fait penser et pencher de plus en plus vers celle d' avant-guerre au temps où aux Usa les milliardaires et/ou spéculateurs et joueurs des casinos ruinés se suicidaient en se jetant par les fenêtres des gratte-ciel du capitalisme où ils possédaient leurs luxueuses suites tout confort, ... genre Dubaï d'aujourd'hui.
 
Le capitalisme bancaire et spéculatif est au bord du gouffre. Partout des usines ferment définitivement leurs portes ou se mettant partiellement en chômage économique, dans certains cas déjà pour 6 mois...
 
Des dizaines de milliers de travailleurs supplémentaires volent au chômage et la crise s'aggrave surtout pour les plus pauvres et tous les pays pillés par le colonialisme et l'impérialisme ricano-occidental. Le nombre de chômeur va doubler même aux Usa, paradis du système économique en place depuis trop  longtemps.
 
Normal, la crise débute principalement de là: Bush et  ses effroyables et ruineuses guerres impérialistes et colonialistes à la conquête du Monde qui endettent "l' Amérique", les spéculations financières et immobilières, la libre concurrence effrénée et anarchique où les plus gros requins avalent les plus petits. Une guerre sans lois entre capitalistes eux-mêmes...
 
Qui va  donc devoir payer ?
 
Des centaines de milliards d' euros et/ou de dollars d' argent public ont donc été trouvés comme par enchantement pour voler au secours des banques multinationales. Il faudra faire la même chose pour le secteur immobilier, l'industrie automobile occupant des centaines de milliers de travailleurs et sous-traitants, secteur où la concurrence est incroyable pour vendre toujours plus de bagnoles sur des marchés sur-saturés. Or, sans croissance, le capitalisme du profit immédiat se casse la gueule. Et nous avec, quitte à devoir bouffer  toujours plus de saloperies inutiles. C' est "l'économie réelle" (sic) ... !
 
Les valets du capitalisme aux abois vont nous présenter toutes les factures pour continuer à donner du fric aux multinationales richissimes non plus pour "créer des emplois", mais pour sauver ceux qui existent encore, et continuer à se sucrer d'abord...
 
La machine est en marche ...
 
-au 1er février 2009, la Sncb augmente une fois de plus ses tarifs d'une moyenne de 5,9%. Voyager en train, va devenir un luxe, conclut "La Nouvelle Gazette" de Charleroi. Pour tous ceux qui ne bénéficient pas de réductions tarifaires, voyager en train, ou en bus, est DÉJÀ un luxe depuis longtemps ...
 -notons que 6%, c'est cependant dans la norme, s'il faut en croire la nouvelle augmentation accordée à la famille royale de Belgique en 2009... Attention, 6% d' augmentation pour le Roi et à chaque membre de sa sainte famille, cela ne signifie pas 10, 15 ou 20.000 frs belges en plus par an, mais ça se traduit en plusieurs millions d' euros (1 euro = 40,3399 f.belges).
 
-à CHARLEROI, on annonce une nouvelle augmentation de la fameuse taxe communale impopulaire sur les immondices. On ne sait pas encore combien. Il est vrai que les ristournes versés annuellement aux communes par Dexia, les compagnies de gaz et d'électricité, etc, vont se réduirent comme des peaux de chagrin alors que toutes les charges financières continuent à s'agraver (exemple la police unique voulue réformée par tous les partis "démocratiques et qui a déjà coûté la peau des fesses aux communes du royaume).
 
"Ne faites pas payer les riches, Sire ! Faites payer les pauvres, car ils sont les plus nombreux ... !"
 
Allez les Verts, allez ... !
 
Congrès des Verts en Allemagne, vu sur Euronews ce dimanche...
 
La co-présidente Roth gesticule à la tribune et s'écrie: "Chers Amis' avec vous, je vais lutter contre le populisme de droite et ... de gauche, véritable(s) poison(s) pour la "Démocratie" ! Et toute la claque applaudit dans la salle ...
 
Pas un seul congressiste colo-colo pour s' d'abord, en Allemagne et ailleurs, à lutter contre les multinationales et l' Euro-dictature capitalistes, car c' est eux qui nous exploitent et vont écrier : "Et on commençait nous faire crever ?".
 
On peut toujours rêver de la part de tous les intégrés du capitalisme d' extrême-droite, de droite, du centre et/ou de ... "gauche" !
 
RoRo
16/11/2009

21:17 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |