02/03/2010

17/12/09: Intérêts notionnels :: Top 20 des bénéficiaires ...

 

Intérêts notionnels :: Top 20 des bénéficiaires

Trends-Tendances a publié la liste des vingt premiers bénéficiaires des intérêts notionnels, cette grosse déduction fiscale pour les sociétés. Clés de lecture.

Marco Van Hees

Ce qui impressionne d’abord dans ce top 20, c’est l’importance des montants. Vingt sociétés déduisent de leurs résultats 2008 un total de 5,6 milliards, ce qui représente 1,9 milliard d’impôts en moins. Un montant qui permettrait à l’état de créer 50 000 emplois est offert à vingt multinationales qui, pour beaucoup, ont plutôt l’habitude de tailler dans les effectifs.

Impressionnant aussi, l’évolution de la catastrophe budgétaire des intérêts notionnels. En 2006, le coût pour le contribuable était de 2,3 milliards. Pour toutes les sociétés du pays. Deux ans plus tard, vingt sociétés atteignent presque ce montant. Gloups…

Les banques sont bien représentées dans ce classement (Fortis, Dexia, KBC) alors qu’elles étaient exclues du régime fiscal des centres de coordination, que remplacent les intérêts notionnels.

En 5e place, un cas particulièrement éclairant : Fortum Project Finance est une filiale purement financière de Fortum, groupe finlandais du secteur énergétique, actif dans les pays nordiques, en Pologne et en Russie. Cette filiale a été créée en 2006, spécialement pour profiter des intérêts notionnels puisque c’était la première année soumise à la mesure. En 2008, Fortum Project Finance a déduit 312 millions d’euros pour créer… 0,8 équivalent temps plein.

En 15e place, autre société financière, celle de Nyse Euronext, le groupe qui chapeaute les Bourses de Bruxelles, Paris, Amsterdam, New York. D’après ses statuts, cette filiale fondée en 2007 a pour mission de financer toutes les sociétés, belges ou étrangères, avec lesquelles elle est liée. En clair, le contribuable belge investit en Bourse, de Bruxelles à New-York, en étant sûr à 100 % de perdre 100 % de son capital. Youpie !

Top 20 des intérêts notionnels (2008)

Rang 

Société

Groupe

Déduction

1

ArcelorMittal Financial & Serv.

ArcelorMittal 

1.316.399.940 €

2

BASF Coordination Center

BASF

615.116.238 €

3

Fortis Finance Belgium

BNP Paribas

355.968.650 €

4

GSK Biologicals

GSK

334.251.839 €

5

Fortum Project Finance

 Fortum

312.330.232 €

6

Sabelfi

Lafarge

270.072.943 €

7

Dexia Investment Company

Dexia

239.396.740 €

KBC Credit Investments

KBC

215.674.101

9

Janssen Pharmaceutica

Johnson & Johnson

202.562.000 €

10

Centre de coordination Nestlé

Nestlé

186.140.000 €

11

GBL Treasury Center

GBL

180.617.659 €

12

Danone Finance International

Danone

172.939.982 €

 

13

L'Air Liquide Coord. Center

Air Liquide

172.939.982 €

14

Exxonmobil Belgium Finance

ExxonMobil

172.064.030 €

15

Euronext IFSC NYSE

Euronext

167.593.211 €

16 

Bayer Antwerpen

Bayer

161.263.373 €

17

Sarafi

Rabobank

157.213.443 €

18

Solvay CICC

Solvay

141.767.000 €

19

Arcelor Mittal Belg. Hld

ArcelorMittal

137.677.123 €

20

 

Energy Europe Invest

Suez

133.167.873 €

Total



5.645.156.359

Source : Trends-Tendances, 10 décembre 2009.

19:11 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, courcelles, presse, romain, belgique, euro-dictature, capitalisme, silence, multinationales, finances, medias, impots, gouvernement | |  Facebook | |  Imprimer | | |

20/12/2008

19/12/2008: BELGIQUE: impôts: taxes sur véhicules

BELGIQUE: impôts: taxes sur véhicules
 
Nos gouvernants "démocrates" doivent avoir cruellement besoin d' argent ...
 
Ils vous trouvent des milliards d' euros en une seule nuit pour voler au secours des banquiers.
Et ils veulent récupérer cet argent public, de tous, sous le règne de Reynders et consorts, au-moins aussi vite de la part des contribuables.
Chaque année à la même époque, je reçois la taxe de circulation à payer pour ma voiture...
En 2007, sur l' avertissement-extrait des Contributions, il était encore indiqué "à payer avant le: ..."
On nous laissait un rabiot
 
(1. temps supplémentaire de service actif effectué au régiment pour sanctionner une faute grave (familier)
il a fait un mois de rabiot!)
 
de 2-3 semaines pour payer. Sans doute pour nous laisser le temps de trouver le fric nécessaire (???)
 
Fini cela également: la mention du jour en 2008 dit "A payer: immédiatement"... !
Au dos de l' avertissement-extrait des Contributions, un paragraphe supplémentaire a même été ajouté sous la rubrique "Date extrême de paiement"...
Je ne sait pas si beaucoup de redevables ont remarqué cette nouvelle astuce pour nous faire ... cracher plus vite (???) et sans délai (Sans quoi, nous risquons toujours la fameuse amende "administrative" de 50 euros, plus bien sûr des intérêts de retard, et évidemment de gros frais de huissier et ennuis de "Justice" pour finir sans doute par un séjour à Jamioulx, voire la saisie de nos biens, à n'en plus finir ... ) 
 
La fameuse "démocratie" capitaliste est décidément bien construite, bien bâtie ... !
 
Vous connaissez sans doute aussi la différence entre "dictature" et "démocratie" capitaliste (???)
 
En dictature, c' est: "Ferme ta gueule" !
En "démocratie", c' est "Cause toujours" !
 
RoRo

12:26 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, romain, histoire, belgique, silence, presses, finances, contributions, impots, taxes | |  Facebook | |  Imprimer | | |